$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });
Créer un site gratuitement Close

MARHABA

إنا لله و إنا إليه راجعون.


Duâ des Hararta.gif


 BOUSSEROUEL Kheiraإنا لله و إنا إليه راجعون. السيدة خيرة بوسروال رحلت اليوم عنّا

A Allah nous appartenons et à Lui nous revenons. Mme BOUSSEROUEL Kheira n'est plus


 

 

 


 

عند الأسرة  بولڤلاص  ببجاية (بڤايت بالأمازيغية) في منطقة القبائل، مهنة الطهي أكثر من وظيفة. انها نمط الحياة. مررنا من هناك في شهر سبتمبر 2012، وقد أكرم عائلتنا السيد فريد بولڤلاص، صاحب مطعم "الكهف"، بيتزا حقّا من مستوى  السادة مهارة الطبخ الجزائري. الموقع والشخص يتركان فيكم بصمتهما مدى الحياة.
Chez la famille BOULAGLACE à Bejaïa (Bougie), Bgayet en tamazight, en Kabylie, la restauration est un plus qu'un métier. C'est un mode de vie. De passage en septembre 2012, M. Farid BOULAGLACE, le propriétaire du restaurant "La Grotte", nous a gratifiés ma famille et moi d'une pizza digne des maîtres de la gastronomie algérienne. L'endroit  et le personnage vous marqueront à vie.


 Vos noms de famille.

Ma prochaine publication sera sur les noms de famille des Hararta. Ces noms patronymiques que devaient porter les Hararta et portent ensore les Hararta sont l'oeuvre de l'occupant français. En effet, comme la devise de tout colonisateur  est "diviser pour régner", les Hararta furent obligés comme tous les Algériens de se faire recenser. C'était en 1895. Et comme tous les Algériens, ils furent obligés de former un petit clan qui ne sera reconnu que par le nom patronymique.

Avant 1895, les Hararta se reconnaissaient dans 9 grandes familles groupés en hameaux ; Maâizia, Rehamnia, Slamnia, Mechaichia, Aouaidia, Rouachdia, Ababsa, Ouled Bensaâdellah, Gueraïria. Outre les hameaux, ils habitaient, bien sûr, Zemmora,  qu'ils avaient fondée et qui devint plus tard la capitale des Filta.

Pour l'instant, j'ai retrouvé que les familles qui formaient les Maâïzia ne sont autres que les Benharrat, Bousserouel, Tazi, Bettazi, Benturkia, Benhadi. Leur ancêtre n'est autre que Sidi Youcef, un des enfants de Sidi Harrat Benaïssa El Idrissi,  et qui est inhumé près du mausolée de celui-ci

Les Slamnia, les descendants de Sidi Mohamed Ben Slimane, enterré dans le mausolée qui se trouve dans le cimetière des Hararta,  ont été divisés en Slimane et Benadda.

Les Rehamnia sont les Belamria, Benahmed, Belkadi et Adda Benyoucef.

Les Rouachdia : Berrached, Benameur, Belhadj Mahamed, Razem, Berraouès, Belmiloud.

Les Mechaïchia, descendants de Sidi Ahmed Mecha, lui-même descendant de Sidi Harrat Benaïssa : Mechaoui, Belhabib, Fadli, Belahmar.

Les Maâïzia, descendants de Sidi Youcef dont le tombeau se trouve à Sidi Harrat ont été fractionnés en Benharrat, Benhadi, Tazi, Bettazi, Bousserouel, Benturkia et Bensadok.

Les Ababsa :  Lamdjadani, Abbassi, Adda Bouziane.

A suivre... Et Merci à Reda Benharrat pour son encouragement.


 

Vous êtes le 153937ème visiteur

Date de dernière mise à jour : Mardi, 15 Avril 2014

Copyright sidiharrat.com, 2007-2014 ©.   Contact : harrati*sidiharrat.com ou elharrati1*gmail.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site